11/03/2009

Une chanson qui plombe l'Eurovision.

 

Un disco qui plombe le concours eurovision. (voir ici )

Comme nous pouvions nous y attendre, la Russie a fait savoir qu'elle n'autoriserait pas à la Géorgie de se présenter au concours Eurovision de la chanson si elle ne modifie pas les paroles, ou si elle ne choisit pas un autre représentant. Le groupe Stefane & 3G, qui avait remporté le concours national, a intitulé sa chanson "We don't wanna put in" ce qui, aux yeux des Russes, "est un acte politique incompatible avec un concours qui se veut apolitique" sic le chef de la Duma.

A Moscou, des manifestants pro-Kremlin ont défilé devant le parlement, puis devant l'ambassade de Géorgie.

Ceci dit, on pouvait s'y attendre, je n'aurait pas décidé autrement à la place des Russes. Mais bravo pour le coup. Les organisateurs géorgiens avaient d'abord décidé le boycott mais ont finalement osé la provocation. Avec humour.

La candidate devant concourir pour la Russie, Anastasia Prikhodko, pose elle aussi un problème, semble-t-il, à la Duma et à une partie de l'opinion publique russe: elle n'est pas Russe mais Ukrénienne, et les refrains de sa chansons sont écrits en ukrénien (les couplets en russe). Chez nous, entre français, belges, luxembourgeois et... québéquois, on ne se pose plus la question  depuis longtemps de savoir qui chante en quel langue et pour quel pays il chante !

Pour se consoler de toutes ces tellement mauvaises nouvelles :-)) voici la vidéo des gagnants du concours eurovision junior 2008. (non diffusé en Belgique). Une petite perle dans le genre ! La Russie n'y a rien trouvé à redire, pourtant...

D.P.

Bzzz - Bzikebi

08/03/2009

Il fallait oser, ils l'ont fait !!!

 

EUROVISION 2009 : Du disco eighties contre Poutine.

Pour le geste, bravo !

S'ils n'ont musicalement (commercialement) aucune chance de remporter la première place lors de la finale de l'Eurovision, le geste fort de la Géorgie en votant pour STEFANE & 3G lors de la finale nationale démontre combien parmi la population reste importante la résistance à l'invasion de leur pays par l'armée russe. Mais le plus fort, c'est que l'Eurovision, cette année, est organisé par... Moscou !

D.P.