17/03/2009

Sur Ria Novosti

Lu sur Ria Novosti

Medvedev : la Russie réarme sa force militaire.

Poutvedev

Le président Dmitry Medvedev, qui cherche à améliorer ses liens avec les États-Unis, a déclaré mardi que la Russie se réarme et renforce ses forces militaires et ses forces nucléaires, car les US et l'OTAN sont en pleine expansion en direction de ses frontières.

«Les tentatives visant à étendre l'infrastructure militaire de l'OTAN près des frontières de notre pays se poursuivent,» a dit à Medvedev lors d'une réunion annuelle avec le personnel du ministère de la Défense

La Russie déploiera des nouveaux missiles à têtes multiples d'ici décembre.

En décembre 2009, la Russie déploiera un régiment de missiles stratégiques de dernière génération RS-24 à têtes multiples, a annoncé mardi aux journalistes le commandant des Troupes des fusées stratégiques russes Nikolaï Solovtsov.

"Après le 5 décembre 2009, à l'expiration du traité START-1, un régiment de RS-24, comportant un poste de commandement et un groupe de missiles, deviendra opérationnel", a expliqué le général.

Chacun des missiles RS-24 porte quatre têtes au moins.

Note : écrire quelque chose de plus est totalement inutile.

Nabucco: Gazprom décline une offre de participation

Le géant gazier russe Gazprom a annoncé lundi soir avoir décliné une invitation à participer à la construction du gazoduc international Nabucco, sous prétexte qu'il réalisait déjà le projet South Stream.

"Contrairement à Nabucco, nous avons réuni toutes les conditions nécessaires pour que notre projet (South Stream) soit réalisé. Nous avons le gaz, nous avons des débouchés, nous avons l'expérience technique des projets complexes", a déclaré le PDG adjoint de Gazprom, Alexandre Medvedev, dans un entretien accordé à la chaîne de télévision russe Vesti.

"Qui court deux lièvres à la fois n'en prend aucun. Nous avons déjà misé sur un lièvre, et c'est celui-ci que nous courrons", a-t-il souligné.

M. Medvedev a souligné l'importance capitale du projet South Stream pour l'Europe. "D'ici 2020, l'Europe aura besoin de 100 milliards de mètres cubes supplémentaires de gaz par an, et il n'existe pas de gazoducs pour lui livrer cette quantité", a-t-il expliqué.

Le projet Nabucco est le prolongement du gazoduc Bakou-Tbilissi-Erzurum. Il doit permettre de transporter 20 à 30 milliards de mètres cubes de gaz naturel caspien tous les ans à partir de 2014.

La Russie a avancé l'idée d'un autre gazoduc, South Stream, pour diversifier ses itinéraires d'exportation de gaz vers l'Europe centrale et méridionale. D'une capacité de 31 milliards de mètres cubes de gaz par an, ce gazoduc reliera la Russie à la Bulgarie en passant sous la mer Noire et en contournement l'Ukraine.

note (d.p.) : Le projet Nabucco, seule projet alternatif au gaz russe... Medvedev (l'autre) en est blanc depuis des années. C'est aussi une des principales raisons de la tentative d'annexion de la Géorgie par Moscou en août dernier.

Lien : editpress (par exemple)