15/05/2010

Arte, Le Dessous des Cartes : La Géorgie après la Guerre.

 

La célèbre émission "Le Desous des Carte" de Jean-Christophe Victor diffuse ce samedi 15 mai sur Arte, à 18h15

"La Géorgie après la guerre"


Synopsis : Petit Etat à cheval entre mondes européen et asiatique, la Géorgie est aujourd’hui une mosaïque de peuples éclatée.

Deux ans après la guerre qui l’a opposée à la Russie, le Dessous des Cartes dresse le portrait géopolitique de cette république du Caucase, toujours terrain de convoitises bien après la fin de la Guerre Froide.

samedi, 15 mai 2010 à 18:15

Rediffusions :
19.05.2010 à 06:45
19.05.2010 à 23:15
22.05.2010 à 11:45

...et une émission sur la Russie diffusée samedi 22 mai à 17h45 :

LA RUSSIE : UNE GRANDE PUISSANCE ? 1/2

La Russie peut-elle encore jouer dans le camp des grandes puissances ? Moscou est-elle devenue le nouvel « homme malade de l’Europe » ? Le Dessous des Cartes propose d’explorer les multiples fractures de ce pays immense.

Plus d'infos sur http://www.arte.tv/fr/programmes/

Merci à Luc pour l'info !

D.P.

13:41 Écrit par TbiliSite dans Coeur du Blog : les TEXTES | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Douma dans la tradition... J'opine, que la Douma Russe fonctionne dans les traditions ditent democratique des pays de EU et US. Cela se passe a la Chambre a Paris, et a Washington, et sans doute a Tibissi!!!

Écrit par : Krapotkin | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

à Krapotkin : Douma dans un autre monde! A la Chambre comme au Sénat, les élus présents votent, les absents ont tort. Il y a des exceptions où un député absent peut délégué le vote à 1 membre se son parti. Quoi qu'il en soit, aucune loi votée que ce soit en France, en Belgique ou aux States ne sera validée si le vote est organisé sans tenir compte de la Constitution du pays... Ce qui a lieu à la Douma en est loin, et les votes ne peuvent être qu'invalides. Mais en Russie, la démocratie n'est que mascarade, manipulations et cie. Et ce n'est pas le discours de Medvedev - axé uniquement sur le problème d'absentéisme lui aussi et non sur le fonctionnement du vote... Non, en occident cela est impossible, cher Krapotkin. Parce qu'en occident, et donc à Tbilissi aussi, il y a une opposition qui... s'opposerait à cette pratique carrément nauséabonde pour la démocratie. Depuis au moins une décennie, Moscou bluffe tout le monde, et l'occident, très naïf et trop gentil, en tête.
Il serait temps que le peuple de Russie s'en rendent compte. Changer les dirigeants devient vital pour la Russie, pour le Monde.

Écrit par : D.P. | 31/05/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.