02/05/2009

Les soldats russes s'imposent aux "frontières"

HScr02

Et ça continue....

Les occupants russes ont déployé un contingent militaire supplémentaire et du matériel lourd dans la zone d'Akhalgori, près de Tskhinvali. Les militants russes ont pris les positions qu'ils ont laissées après la guerre d'Août. Les occupants ont l'intention d'y construire une nouvelle base militaire.

Les milices se déplacent aussi dans le village de Karchokhi. Trois véhicules militaires de l'Oural, quatre camions de KAMAZ et cinquante soldats ont été mobilisés sur ce territoire. La Russie continue à démontrer sa force. Le ministre des Affaires Etrangères géorgien Grigol Vashadze a dit que la Russie devra retirer ses troupes du territoire occupé et accomplir les obligations qu'il a prises selon l'accord de cessez-le-feu à six points...

Les occupants russes ont aussi envoyé des unités militaires dans la zone de Zemo Abkhazeti. Des transporteurs de personnel blindés, des missiles antiaériens et des véhicules militaires de l'Oural, chargés de matériels de guerre ont été déployés sur tout le territoire. Le ministère de défense de la république fantoche d'Abkhazie se concentre spécialement sur le district de Zemo Abkhazeti.

A part les "gardes-frontières" abkhazes, seules les forces russes ont été déployées au village d'Azhara "pour la sécurité de la région". Même les gens vivant en Abkhazie ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire de Zemo Abkhazeti sans un visa spécial.

Etats-Unis (département d'état) :

"Nous appelons la Russie à honorer ses engagements au titre du mois d'août et le 12 Septembre 8 accords de cessez-le-feu. Cela comprend la suppression de ses troupes pour un retour aux positions tenues avant le début du conflit, en permettant un accès humanitaire sans entrave, et permettant les organisations des droits de l'homme d'enquêter sur les allégations de nettoyage ethnique dans les deux régions. La mise en place d'une "frontière" sous le contrôle de soldats russes marque une autre étape dans la direction opposée."

Union Européenne :

"La présidence de l'Union européenne rappelle que l'UE appuyait pleinement la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Géorgie dans ses frontières internationalement reconnues, et la Présidence reste engagée et est prête à soutenir tous les efforts en vue d'une solution pacifique et durable au conflit en Géorgie. Les questions de sécurité devraient être discutées dans les instances internationales compétentes, en particulier les discussions de Genève, dont la prochaine session aura lieu les 18-19 Mai 2009."

En l'état, la Russie s'attaque ouvertement à l'Europe, qui a beau crier "aux viols"... Moscou s'en balance royalement. Pardon, mégalomaniaquement.

Toute sanction possible à l'encontre des fous de la Douma doit être décidée au plus vite.

Une chose est sûre, depuis le rachat des stations essences "Jet" par Lukoil en 2007, mes pleins de diesel sont faits ailleurs, Q8 ou Texaco je m'en fous, mais pas LUKOIL qui alimente les caisses de la dictature post-soviétique.

B O Y C O T T   L U K O I L

 

Les commentaires sont fermés.