10/04/2009

Les journalistes belges prisonniers de Moscou?

Les journalistes belges prisonniers de Moscou?

Ce matin, dans La Libre, le quotidien bruxellois, on peut lire un article sur la manifestation des opposants radicaux qui s'est déroulée hier à Tbilissi.

La Libre, pour expliquer ces événements à ses lecteurs, n'a rien trouvé de mieux que de publier un article de leur correspondant à Moscou, un certain Boris Toumanov. C'est quand même incroyable que quand un média belge veut couvrir un événement ayant lieu en Géorgie, ils aillent le pondre à Moscou! Dubié (sénateur écolo ex-journaliste dont j'ai longuement parlé par ailleurs) enquête sur la guerre d'août en Géorgie en questionnant les russes d'Ossétie (Nord et Sud) et de Moscou, sans jamais mettre les pieds à Tbilissi ou ailleurs en Géorgie...

Le lecteur belge va finir par croire que la Géorgie est toujours une république russe, alors que ça fait 200 ans que ce pays ne souhaite qu'une chose : ne pas faire partie de la sphère d'influence russe!

Chers "journalistes" belges, arrêtez ce jeu dangereux qui consiste à faire croire à vos lecteurs que la Géorgie doit être gouvernée par Moscou. Arrêtez d'accuser le peuple géorgien de tous les maux dont l'accuse Moscou. Allez à Tbilissi, interrogez les géorgiens, les opposants et membres du gouvernement, interrogez les experts européens, ou qui vous voulez en Géorgie, mais STOP RUSSIA !!!

En 1943, vous interrogiez Josef Goebbels pour avoir des infos sur la résistance française?

D.P.

Les commentaires sont fermés.