07/04/2009

Obama, à propos de la Russie.

 

Obama : conférence de presse à Strasbourg, à propos de la Russie.

Le président américain Barack Obama a dit, lors d'une conférence de presse commune avec le Président français, Nicolas Sarkozy, à Strasbourg, qu'il y avait un grand potentiel pour améliorer les relations avec la Russie, mais a ajouté que Moscou ne devrait pas revenir aux vieilles méthodes de gestion des affaires :
J'étais un critique de l'invasion russe de la Géorgie. Je continue à croire que malgré les efforts extraordinaires du Président Sarkozy pour négocier le cessez-le-feu, nous n'avons pas vu de stabilisation de la situation. De plus, je pense que nous devons envoyer un message très clair en Russie, comme quoi nous voulons travailler avec eux, mais nous ne pouvons pas retourner aux vieilles méthodes de gestion des affaires.

Je pense qu'il est important pour les alliés de L'OTAN d'engager la Russie et reconnaître qu'ils ont des intérêts légitimes, dans certains cas nous avons aussi des intérêts communs, mais de même nous avons quelques désaccords principaux. Je pense que nous devrions être dans un dialogue avec eux (les Russes) de la façon de maintenir la stabilité, en respectant l'autonomie et l'indépendance de tous les pays en Europe - l'ouest, l'est, central, partout où ils sont.

Le même jour, le porte-parole du Département d'Etat américain, Robert Wood, a dit aux journalistes que la position américaine est restée très claire sur le besoin de troupes russes pour se retirer, comme prévu par l'accord de cessez-le-feu du 12 août, sur ses positions d'avant la guerre.

Bien que nous ne soyons pas d'accord sur les causes et l'ordre des actions militaires d'août dernier, nous avons reconnu que nous devons persévérer dans nos efforts vers une solution paisible et durable de la situation, instable aujourd'hui.

Ne voulant parler que des différences significatives qui restent entre nous, nous soulignons néanmoins l'importance de l'accord en six points du 12 août , l'accord du 8 septembre et d'autres accords appropriés, et la poursuite de la coopération efficace dans les discussions de Genève pour apporter la stabilité à la région.

D'après Civil.ge

D.P.

 

Les commentaires sont fermés.