07/04/2009

Dialogue politique, manifestation catégorique, envahisseur despotique et manifestant rus... tique !!!


porte 07Les leaders de quelques partis d'opposition et quelques ONG ont rencontré Dimitri Shashkin, qui est responsable du dialogue politique avec l'opposition.  Ensemble, ils ont fondé une commission spéciale, qui travaillera sur des amendements à apporter à la constitution.

La composition de la commission et les dates n'a pas été définies. Les détails de l'accord seront annoncés la semaine prochaine.

Les changements à apporter à la Constitution étaient le point de départ des revendications des partis radicaux qui organisent la manifestation du 9 avril. Sans doute qu'en fait, il suffisait de le demander gentiment, ainsi que le firent aujourd'hui les partis moins radicaux, pour obtenir satisfaction.

La manifestation "au finish" aura bien sûr lieu, les revendications étant elles aussi devenues plus... radicales. Par ailleurs, ladite commission, sur la proposition des membres du Mouvement Démocratique Chrétien,  devrait être dirigée par le président Saakashvili, ce que les radicaux ne sont certainement pas prêts à accepter.

Pendant ce temps, Moscou s'organise : les bases militaires russes se renforcent. La construction de la base navale sur la côte abkhaze, à quelques kilomètres de Poti, va être entammée sous peu, ainsi que la base aérienne en Ossétie, à un "jet" de pierre de Tbilissi. Pour rappel, selon les lois internationales, ces bases russes seront situées en Europe, dans un pays faisant partie d'organisations internationales telles que le Conseil de l'Europe, La cours de justice Européenne, le Conseil des communes et régions d'Europe, etc...

A la Douma, bien du monde doit se frotter les mains en regardant ce qui se passe en Géorgie. Crise économique, politique, et impuissance face à l'occupation du territoire par l'armée russe; et l'Europe reste muette. Seul Obama a su exprimer un mécontentement légitime, malgré son besoin des russes dans les dossiers Iran et Afghanistan, défits aux conséquences O combien plus vitales pour le monde que le besoin de Gaz russe en Europe. Quoique. On dit que l'Europe est frileuse...

D.P.

photo D.P. TbiliSite

Un Russe a participé aux incendies en marge des manifs anti-OTAN à Strasbourg. Mais ça ne veut rien dire.

N'en tirons pas de conclusions trop hâtivement. N'allons pas écrire trop tôt que c'est sous les ordres de Moscou que ce resortissant russe a fait partie d'un groupe de casseurs ayant dévasté puis incendié quelques batiments à Strasbourg, en marge des manifestations de pacifistes anti-OTAN, hier après-midi. Ce serait une faute que de vouloir interpréter, dans un sens comme dans l'autre, une telle information.

Il sera impossible de connaître rapidement pour quelles raisons un ressortissant russe, pays non-membre de l'Otan (pas encore...!), a souhaité dicréditer une manifestation anti-Otan. Si une preuve existe que quelques casseurs russes, sous les ordres du KGB par exemple, ont infiltrés un groupe de casseurs allemands et/ou français, il ne faudra compter sur personne pour la révéler au public. Ce serait honnête, mais ce serait une faute d'apprenti sorcier...

Quoi qu'il en soit, les autorités vont-elles pouvoir enquêter en ce sens (S'ils y songent)? Dans l'affirmative, ils n'en diront rien. Alors nous ne saurons sans doute jamais ce qui a poussé ce citoyen russe à incendier des batiments strasbourgeois.

D.P.

Les commentaires sont fermés.