01/02/2009

Les States conseillent à la Russie de s'abstenir d'ouvrir une base navale en Abkhazie.

Les States conseillent à la Russie de s'abstenir d'ouvrir une base navale en Abkhazie.

Tbilissi. 01.02.09 - 15:03

La Russie doit s'abstenir d'ouvrir une base navale dans la région sécessionniste d'Abkhazie en Géorgie, et devraient convenir de proroger le mandat de l'ONU de surveillance dans la région, a déclaré un haut représentant des États-Unis. «Nous avons négocié des compromis que la Russie a refusé jusqu'à présent, »dit-il. «Nous espérons que la Russie ne rejetera pas le compromis de l'Organisation des Nations Unies ». Le sous-secrétaire d'Etat adjoint Matthew Bryza estime que la Russie viole ses engagements.

Les médias russes, en se fondant sur ce que les séparatistes ont rapporté cette semaine que l'Abkhazie espère signer un accord sur une base navale et une base aérienne d'ici quelques mois, mais il n'y a pas eu de confirmation officielle de la part de Moscou.

La Russie s'est engagée à réduire ses troupes aux niveaux et aux lieux d'avant la guerre Russie-Géorgie, a déclaré Matthew Bryza. "La Russie est déjà en violation de ces engagements ... Le déploiement d'une base navale serait une autre violation".

Lien : Rustavi2

Déclaration du Ministère des Affaires étrangères géorgien.

Tbilissi - 01.02.09 - 16:29

Le Ministère des Affaires étrangères de Géorgie a publié une déclaration concernant l'agression armée mis en œuvre par les occupants russes sur les moniteurs européens et des journalistes étrangers. La déclaration dit:

Selon le ministère de l'intérieur, le 31 Janvier 2009, à 11 heures, les observateurs europeens et les journalistes d'une télévision lituanienne en visite à Shamgona, dans la région de Zougdidi, afin de préparer un reportage sur l'explosion du pont dans le village de Tagiloni, de l'autre côté de la rivière Enguri. Les forces d'occupation russes ont tiré plusieurs coups de fusils automatiques dans le but de perturber l'enregistrement. Heureusement, l'incident n'a pas causé de blessures ou de pertes.

Cette nouvelle attaque dans le territoire adjacent à l'Abkhazie et de la région de Tskhinvali en Géorgie est une provocation de plus commise par la force d'occupation. Il convient de souligner que ce sont les journalistes qui sont devenus les cibles des attaques, en témoigne les observateurs. Il est évident que l'objectif était d'intimider les journalistes et la communauté internationale en empêchant les médias de fournir une information indépendante sur la situation actuelle dans les régions sous occupation russe.

Le Ministère des affaires étrangères géorgien exprime sa vive protestation au cours de cette insolent attentat commis par la force d'occupation et, dans ce contexte, réitère une fois de plus la nécessité d'établir un mécanisme efficace pour la prévention des incidents et des enquêtes sur le terrain, mais la proposition se révèle inacceptable pour la Russie.

Lien : Rustavi2

NBh01

Sur les traces de Noutsa Scola - Photo D.P.

 

 

Les commentaires sont fermés.