20/01/2009

Stanislav Markelov assassiné hier à Moscou.

decoration

L'avocat d'Anna Politkovskaïa, Maître Stanislas Markelov, a été assassiné ce lundi. Un assassinat de plus organisé par l'armée russe via l'ex-colonel Budanov.

L'avocat russe spécialisé dans la défense des victimes des crimes russes en Tchétchénie, a été assassiné hier alors qu'il sortait d'une conférence de presse. Il y dénonçait la libération anticipée d'un colonel de l'armée russe condamné à 10 ans de prison suite à l'assassinat d'une jeune fille tchétchène. Me Markelov défendait le père de la jeune fille assassinée.

Une jeune stagière du journal Novaïa Gazeta, qui accompagnait l'avocat, a été mortellement touchée pendant l'attaque. Elle est décédée peu de temps après.

Me Markelov recevait via sms des menaces où on lui demandait d'arrêter avec l'affaire Boudanov (le colonel russe) ou alors il serait tué.

Le jeune avocat s'occupait de différentes affaires qui concernaient la Tchétchénie. Il était l'avocat d'Anna Politkovskaïa dans plusieurs affaires, et était aussi l'avocat de Magometsalih Massaïev, un homme porté disparu depuis le mois d'août 2008 après qu'il eut accusé le président tchétchène pro-russe Ramzan Kadyrov de l'avoir pris en otage pendant quatre mois.

"Le meurtre dans le centre de Moscou d'un avocat qui s'occupait d'affaires politiques importantes, a autant d'importance que l'assassinat d'Anna Politkovskaïa", a déclaré de son côté Lioudmila Alekseïeva, qui dirige le groupe Helsinki de Moscou, à l'agence Interfax

decorationYuri Budanov (photo AP)

Dans ce contexte, il serait urgent que le tribunal pénal international de La Haie puisse instruire les affaires concernant les exactions russes en Tchétchénie, en Ingouchie, au Daghestan et en Géorgie. Que cessent ces assassinats politiques, les nomminations de chefs d'états par Poutine comme Kadyrov, Kokoïty, Bagapch, tous les trois sous la coupe de chefs politiques russes, et leur gouvernement contrôlé par le FSB (services secrets russes).

Les commentaires sont fermés.