28/12/2008

Lu sur le net

 

Un texte lu sur un blog français, posté la nuit du 8 au 9 août, dont je viens de prendre connaissance et que je vous livre (sans son accord, pas faute d'avoir essayé de le contacter... alors je le remercie ici)

Petit commentaire tout frais du rédacteur de DSI qui se trouve sur place (ndlr : en Ossétie) posté tout à l'heure (9 août) sur Air Défense (ndlr : un blog de liberation.fr) :

''- beaucoup de tirs d'artillerie de part et d'autre (LRM essentiellement). L'aviation russe est omniprésente mais avec assez peu de moyens (je n'ai compter jusqu'à présent qu'une dizaine de SU-25 russes, rien du côté de l'aviation géorgienne (ai entre-aperçu un SU-25 géorgien hier, c'est tout). En même temps, l'aviation d'attaque géorgienne compte moins d'une dizaine d'appareils... Pas encore vu de Mi-24 non plus côté géorgien.
Les Frogfoot russes utilisent essentiellement des roquettes pour l'attaque au sol (très impressionnant d'ailleurs), quelque fois leur canon de 30 mn. J'ai également assisté à quelques largages de bombes au-dessus des zones très urbanisées. Mais on sent les pilotes très craintifs (à chaque passage, essaimage de leurres anti-missiles et décrochage rapide). Les géorgiens semblent pour l'heure compenser leur manque de moyens aériens par des tirs de missiles sol-air assez efficaces (psychologiquement du moins, même si les médias locaux parlent de plusieurs SU-25 russes abattus).
Quant aux effectifs terrestres, ils sont essentiellement géorgiens (infanteries et blindés, type T-55). Les réservistes géorgiens arrivent par cars entiers (les cars jaunes de transport urbain de Tbilissi) dans la zone. Hier, la route reliant Tbilissi à Gori était constellée de BMP et BTR géorgiens, ainsi que par des 4x4 noirs (de marque japonaise) remplis de fantassins.
Sinon, et pour finir, attention aux "analyses" à distance des médias français. Je n'ai vu pour l'instant aucun journaliste occidental sur place (ils doivent tous être à Pékin...) et j'entends et lis beaucoup d'inepties sur le conflit. Pour info, j'ai eu une entrevue privée avec le président Saakashvili la veille au soir du déclenchement des combats, dans son bureau, et il s'apprêtait à partir pour les JO de Pékin... De même, l'un des responsables de l'OSCE sur place, en charge de l'Ossétie du Sud, rencontré le même jour à Tbilissi, ne prévoyait absolument pas ce qui est en train de se passer. Il ne s'agit donc pas, à mon avis, d'une attaque coordonnée à l'avance par Tbilissi mais d'une escalade qui a dégénéré très rapidement, prenant tout le monde de court (Géorgiens inclus).''

Je rajoute pourtant que cela fait quelques jours que les civils quittent la zone des combats, et que l'arrivé de renforts mécanisé russes à travers une zone montagneuse en quelques heures fait qu'au minimum il y a avait des plans ''ou cas ou''....Wait and See

 

27/12/2008

GREMI face aux montagnes du Caucase

 

Pour celles et ceux qui ne l'auraient pas encore lu, le "récit de guerre" c'est ici.

 

Sur la rive de la rivière Alazani, le complexe de Gremi, ancienne capitale de Kakhétie, construit au 16ème siècle.

Gremi

Copyright D.P. Tbilisite

26/12/2008

SOS GEORGIA

decoration

http://www.sosgeorgia.info

 

 

Samchoblo_Sos Georgia

Pour tout savoir sur la Géorgie, ou presque!

http://www.samchoblo.org/index.htm

FLAGEY SOIREE GEORGIENNE

Pour celles et ceux qui ne l'auraient pas encore lu, le "récit de guerre" c'est ici.

Quelques images de la soirée / expo qui a eu lieu à Bruxelles, au centre Flagey, en octobre dernier.

Morceaux choisis...

 

04

 

05

 

 

 

06

 

 

 

 

 

 

07

 

 

 

08

 

 

 

09

 

 

 

 

10

25/12/2008

Les evenements qui secouent Tbilisi

Grave : Criant

Face à l'opposition russe, l'OSCE retire sa mission de Géorgie

A lire sur :  http://fr.news.yahoo.com/

07

 

 

 

 

 

 

 

Tbilisi - Aout 2008

Copyright D.P. Tbilisite

Qui l'eût cru ? Non décidé

Moscou se préparait à une guerre avec la Géorgie, a déclaré Medvedev

A lire sur :  http://fr.news.yahoo.com/

Résumé plus complet de l'interview de Medvedev sur :  http://www.reuters.com

traduit en français (!!!) : http://translate.google.com

 

Innocent JOYEUX NOEL A TOUTES ET TOUS !!! Innocent

_078

 

 

 

 

 

 

Aout 2008. Bruxelles CEE.

Copyright D.P. Tbilisite

20/12/2008

GEORGIAN LEGEND A LUXEMBOURG

decoration

GEORGIAN LEGEND

LE 6 FEVRIER 2009 - LUXEMBOURG - ESCH SUR ALZETTE

A NE PAS MANQUER !!!

Pour voir la vidéo promo :  ICI !!!
Pour écouter 2 extraits musicaux : ici

 

 

 

 

Pour tout savoir de l'actu géorgienne dans le monde !

La lettre électronique Les Infos Brèves France Géorgie

- informe des actualités géorgiennes et franco-géorgiennes,

- propose une revue de presse francophone, des infos brèves politiques et économiques, des rubriques sur le sport et la culture, des infos thématiques.

- est diffusée gratuitement, électroniquement, mensuellement,

vers l’Allemagne, l’Argentine, l’Arménie, l’Australie, l’Autriche, l’Azerbaïdjan, la Belgique, le Canada, l’Espagne, les Etats-Unis, la France, la Géorgie, la Grande-Bretagne, la Hongrie, l’Iran, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, la Russie, la Suède, la Suisse et la Turquie,

à des personnalités privées, à certains organismes internationaux (Nations Unies, UNESCO, Centre International Olympique, Banque Mondiale, Conseil de l’Europe, OSCE, Union Européenne, BERD, OCDE, Office International de la Francophonie), à certaines ONG, à certains représentants des corps diplomatiques, parlementaires et territoriaux, à certains médias.

Elle relève d’une initiative privée, née mi-2000 à Genève et poursuivie en 2003 à Leuville-sur-Orge (91 - France) : elle a touché depuis son origine plus de 5 000 destinataires différents.

L’abonnement aux Infos Brèves France Géorgie s’obtient par un simple courriel à infosbrevesfg@wanadoo.fr

Tbilisi, Rustaveli. aout 2008. 2eme partie.

 

 

 

h02

 

 

 

hg01

 

 

hd02

 

Photos de Tbilisi. 11 Aout 2008

 

 

hg03

     

 

 

hg04

 

 

 

hg02

 

 

 

 

 

 

 


 

 

16/12/2008

Un oeil sur la planète...

Bonjour à tous,

 

Sur France 2, l'émission "Un Oeil sur la Planète" concernant la Géorgie, l'Ukraine et l'Estonie et leurs rapports avec la Russie a été diffusée. Ce furent des reportages impartiaux dans lesquels je n'y ai entendu aucune contradictions par rapport à mon récit publié sur ce blog hier.

Ce reportage est rediffusé ce soir sur TV5 à 23h50. Ne le ratez pas, enregistrez-le si possible.

Bonne vision! Nous en reparlerons plus tard...

D.P.